Une équipe engagée, efficace, à votre écoute

18 ans d’expérience
1 million de cartouches vides collectées en 2018

Depuis 2001 notre équipe met tout en œuvre pour rendre le recyclage économiquement profitable pour tous :

  • Envoi gratuit<br /> à partir de 20 € envoi gratuit de vos
    cartouches d’encre vides
  • Prix de <br />
        rachat élevé Tarif de rachat
    attractif
  • Paiement <br />
        sous 10 jours Délai de paiement très rapide
    (en moyenne 7 jours)

Nous sommes fiers d’avoir recyclé des millions de cartouches vides auprès des particuliers, entreprises et associations.

Protection de l’environnement
et respect de la réglementation

Notre activité entre dans un cadre très réglementé, celui des traitements des déchets. Nous sommes habilités à exercer cette profession au niveau national depuis 2001 et avons obtenu l’agrément préfectoral n° 14980

Notre entreprise s’engage à respecter les dispositions générales du code de l’environnement. Article 541 du code de l’environnement. Lien sur : legifrance

Christine Petitpas
Fondatrice de cartouche vide

Comment est née l’idée de créer cartouche vide ? À une époque, j’étais secrétaire de direction en intérim dans de nombreuses sociétés informatiques de la région. J’avais remarqué que, le ramassage des consommables devenant une obligation, les entreprises étaient confrontées à un problème puisque la filière du réemploi n’avait pas de circuit de collecte bien structuré. Puis, un jour, j’ai surpris mon employeur en train d’échanger des cartouches d’encre vides contre des bouteilles de champagne… ça a fait tilt !
Mais j’ai attendu plusieurs années avant de me lancer, jusqu’à ce que j’assiste à une réunion « jeune créateur » à la CCI. Le discours m’a convaincu, j’ai suivi un stage et monté mon projet. En 2001, cartouche vide voyait le jour.

Votre activité a très vite décollé, vous êtes aujourd’hui le 1er site Internet dédié à la collecte de cartouches vides. À quoi devez-vous votre réussite, selon vous ? Quand j’ai décidé de créer mon entreprise, c’était pour pouvoir concilier mon travail et mes enfants, mais il s’agissait aussi de participer à la préservation de la planète. Alors, pour convaincre les gens, je me suis dit que leur permettre de faire un geste écocitoyen et d’être payé pour ça, ça pourrait fonctionner ! Et ce fut le cas !

Vous alliez l’utile à des convictions écologiques, d’où vous viennent-elles ? Certainement de mon enfance lorsque, jeune éclaireuse de France, je récupérais – déjà ! des vieux journaux.
Savez-vous qu’en jetant une cartouche d’encre usagée dans les déchets ménagers, vous polluez la nature avec de l’oxyde de fer, des plastiques, de l’arsenic, des nitrates, et j’en passe ! Nous devons nous responsabiliser, c’est ce qui nous anime chez cartouche vide et c’est aussi une vision que partagent mes nombreux clients, particuliers, entreprises ou collectivités.

Vous avez reçu en 2015 le Trophée des femmes de l’économie. Une reconnaissance qui vous a touchée ? Oui, car la reconnaissance des qualités entrepreneuriales des femmes ne semble pas être une évidence. Pourtant, l’engagement, l’efficacité, la fiabilité, l’exigence et la bienveillance sont autant de vertus indispensables au chef d’entreprise, dont certains hommes pourraient s’inspirer, non ?

Sophie
Sophie
Magali
Magali
Pascale
Pascale
Coralie
Coraline
Elisabeth
Elisabeth
Jérôme
Jérôme
Laura
Laura
Lyne
Lyne
Banga
Banga